Mode de Vie

La Discipline de la Libération

La spiritualité, en tant que philosophie, en tant que pratique, doit être vécue.
C’est une question de congruence ; de cohérence entre les valeurs que nous prônons et nos actions.

Namasté ! Nous avons mentionné il y a quelques semaines des exercices à réaliser pour se libérer des croyances limitantes comme les affirmations, ou même équilibrer sa personnalité en harmonisant ses chakras. Cependant, ces exercices doivent être répétés pour produire des effets, à l’instar d’un sport. Et garder un comportement vertueux à chaque instant envers nous-même et les autres demande une implication, une présence. Une volonté profonde.
Plus facile à dire qu’à faire ?

Cette semaine discutons de l’importance de la discipline dans la spiritualité et abordons également des outils qui permettent de développer son code de conduite dans la pratique.

 

L’Ordre et le Chaos

Le développement personnel ; ou développement spirituel comme j’aime à l’appeler ; est un parcours semé d’embûches. Il est le fruit d’un désir de libération, un besoin d’expérimenter la lumière suite à une « correction » comme la Kabbale l’enseigne. Pour rappel une correction est un événement qui met en contraste qui nous sommes et nos limites par rapport à la réalité supérieure.

Lors de ce cheminement long de toute une vie, nous passons de révélations en révélations, chacune préparant notre esprit à recevoir la suivante. Nous remettons en cause notre conscience, ce qui remet en cause notre univers. Au fur et à mesure nos conditionnements deviennent évidents, leur poids un fardeau de plus en plus insupportable. Bientôt nous nous adonnons à des exercices comme ceux décrits plus hauts : nous méditons, récitons des affirmations, nous voyons des thérapeutes, faisons attention à nos fréquentations. Mais les conditionnements reviennent au galop, et notre motivation faiblit. Les méditations se font plus rares…

A ce moment, nous réalisons que nous sommes Chaos persuadés d’être Ordre. 

Si nous voulons nous reconnecter à notre Etre supérieur au-delà des conditionnements, ce qui veut dire qui nous sommes vraiment au-delà de la représentation de notre mental, nous avons besoin d’une résolution nouvelle. Il est clair que notre vie entière doit changer et s’adapter à qui nous cherchons à devenir. Qu’un véritable combat doit se mener contre tout ce que nous avons appris et contre les émotions qui se sont cristallisées et qui créent des blocages d’énergie.

 

La Discipline de la Libération

Il n’est pas question ici de culpabiliser si nos objectifs ne sont pas atteints, la culpabilité bloque le chakra sacré comme nous l’avons vu alors c’est une émotion qui est à éviter. La première règle est de s’écouter. Se respecter. Il est question de déployer des outils pour se donner les moyens d’exprimer notre vérité, si telle est notre décision.

La véritable libération de notre être passe par une discipline, un code de conduite que nous nous fixons. La discipline est un ordre imposé au chaos mais ce terme n’est pas forcément synonyme de contrainte et de pénitence. Il nous appartient d’en faire un art, une organisation. Un enseignement dont les règles doivent être intégrés par notre esprit comme notre corps afin de laisser les plans supérieurs nous investir. Une bonne discipline devrait être personnelle et suivie dans la joie. Si un ou plusieurs jours nous manquons des exercices, acceptons simplement que nous avons eu besoin d’une pause et reprenons de plus belle le lendemain.
Vous l’aurez sans doute compris, une discipline est un moyen, non une fin en soi.

Il est aussi important de prendre soin du temple dans lequel nous avons choisi de nous incarner que notre esprit. En vérité, l’exercice de l’un ne peut créer de résultats que si l’autre se développe en parallèle. Le corps physique et les corps spirituels sont interdépendants. Une bonne discipline doit donc intégrer ces deux aspects. Elle devrait comporter un volet alimentaire car nous sommes ce que nous mangeons, intégrer des exercices physiques réguliers, des pratiques spirituelles et comporter un aspect interpersonnel car nous ne sommes pas isolés et respecter les autres est se respecter.

 

Discipline de l’Humain Quantique

Voici maintenant un exemple de discipline pour commencer quelque part, je vous invite comme toujours à prendre ce qui vibre avec vous et à modifier ou laisser le reste. Suivre une discipline comme celle-ci quelques semaines suffisent pour voir des résultats sur son bien-être, sa santé physique et mentale.

Prenez-le comme un jeu !

Tous les jours :

  • Réciter des affirmations positives soigneusement sélectionnées le matin (5 min).
  • Manger bio, équilibré, éviter les protéines animales.
  • Etre présent, pleinement dans l’instant. Conscient.
  • Ne pas laisser les circonstances extérieures nous affecter.
  • Se comporter avec compassion avec les autres.
  • Une relaxation par le souffle le soir (5 min).

Tous les deux ou trois jours :

  • Pratiquer un sport, de préférence Yoga, Qi Gong ou tout autre sport avec une dimension « interne » (30 min).
  • Méditer en pleine conscience et s’ancrer (10 min).

Toutes les semaines :

  • Pratiquer une activité créatrice, artistique, pour augmenter notre bien-être (1h).
  • Harmoniser ses chakras (15 min).
  • Faire une méditation d’introspection et de guérison intérieure (15 min).
  • Se fixer un petit objectif professionnel, personnel ou autre et le réaliser !

Pour conclure, une discipline n’est pas faite pour rester statique, figée éternellement. Il est conseillé d’aller plus loin dans les pratiques et de se rajouter des objectifs une fois qu’une routine s’installe, que nous en avons l’envie et que nous nous en sentons capables.

 

Et vous ? Vivez-vous avec un code de conduite ? Trouvez-vous que la discipline soit nécessaire à l’évolution, au développement spirituel ?

J’espère que cet article vous a plu !
Namasté.

Flavien M.

_______________________________________________________________________

PS : pensez à nous soutenir, chaque geste compte !



 

5 commentaires

  • Nouvian

    Merci Flavien pour cet article éveillé et plein de sagesse.
    Je rajouterais juste une petite parenthèse sur la discipline dont tu parles ,elle doit être accompagnée d’un véritable élan pour l’aspect spirituel et cela nécessite de vivre ou d’avoir vécu un éveil spirituel .
    Ne pas avoir de doutes sur ces croyances et avoir réellement envie de progresser , de s’améliorer de devenir la meilleure version de soi même .
    Sans celà il sera très difficile de se tenir à une discipline dans le temps , ça ne doit jamais représenter une contrainte sinon c’est que l’on est pas encore prêt, il faut avant tout s’écouter il y a des passages dans nos vies plus ou moins difficiles à traverser , des émotions compliquées à gérer sur le moment et on met de côté pendant un temps plus ou moins long l’aspect spirituel car on a besoin d’énergie pour sortir la tête hors de l’eau et traverser ses épreuves avec courage et détermination.
    La discipline viendra d’elle même sans effort quand on sera prêt à évoluer et passer à un stade supérieur , chaque chose en son temps.
    Namasté

    • HQ33_FM-17

      Merci pour ton commentaire Sophie ! Oui tout à fait, merci de bien insister dessus, ce n’était peut-être pas le cas dans l’article. Avant tout, il faut s’écouter. Ensuite, je parle de discipline pour dépasser ce sentiment de stagnation que nous atteignons à un certain moment, lorsque la vie entière doit changer pour continuer à avancer. Mais c’est une porte ouverte pour ceux qui se demandent comment franchir ce palier, pas une injonction pour ceux qui ne sont pas prêts 🙂

      Namasté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *