Entrevue

Art et Fulgurance : Sandra Dumeix

Namasté !

Voici un article un peu original, écrit à deux mains pour vous permettre de découvrir une artiste prolifique dont le message et les valeurs m’ont touché. Sans plus de transition, je laisse la plume à l’intéressée. 

***

Voici la présentation de l’écrivain, poète, artiste peintre et compositeur musicale que l’on nomme Sandra Dumeix. Cette artiste vibre à 300 %, comme vous allez le découvrir, à l’Art. Plusieurs romans, livres jeunesse, pièces de théâtre et recueils de poésie à son actif, Sandra est toujours en quête de nouveauté en terme de création.

Sandra fut repérée à Nouméa en 2012, lors d’une sélection d’artistes où elle fut deux années consécutives lauréate, ce qui lui permis de présenter son premier roman « La poussière des âmes », une partie de son vécu en communauté aborigène.

Allier les arts afin de les faire fusionner fait partie de l’approche quotidienne de Sandra. Les rythmiques, les silences et les émotions sont exprimés avec une vision yin et yang, comme vous pourrez le déceler sur son site internet :

https://sdumeix.wixsite.com/ds33

Voici un extrait d’un poème du livre « Fragrance » :

« À toi, douce mélisse qui de ton goût acidulé, endort les angoisses et adoucit les cœurs trop violentés.

Toi qui, à tous les corps vivants apporte un oubli passager, une extinction des brûlures par l’éclat de ta pureté.

Toi qui sait, faire taire les plus rebelles et rendre la joie aux attristés, aux êtres qui se morfondent dans des flaques désertiques, tu sais alors ranimer la vue de la Beauté. Les cœurs meurtris s’épuisent alors de l’Ennui de faux semblant qui écarte l’Être de sa vraie couleur. Toi qui, de ta saveur transmets les germes de l’Ivresse, redonnes toute sa souveraineté à bien des rois et des princesses épris de pièges sentimentaux. Toi seul, embrasses le cœur empoisonné et extirpe gracieusement le venin des âmes dépassées et redonnes la Grâce subtile à tous les habits nettoyés et bénis de ta semence. »

 

Actuellement, Sandra travaille à l’écriture d’un nouveau recueil de poésie, en langue française. Le thème est encore bien gardé et nous sera divulgué d’ici quelques mois. Vous pouvez déjà découvrir les recueils « Fragrance », « Le Ballet Cosmique », «  Goddess Sacred », « The Boundless Wisdom ».

 

Je vous présente également deux de ses écrits.

Tout d’abord, la nouvelle « L’un sans second », un décor de Western avec un seul personnage, un seul visage, l’unique, ce visage qui nous relie tous à la soi conscience. Dans ce récit, des scénarios, des silences, des absences sont mis en avant avec des changement d’atmosphères, d’angle de vue pour Zak, ce personnage intrigant qui goûte le son de béatitude.

Et le conte « Hikari », avec la rencontre de cette étoile surprenante au nom de Célimène, dont le souhait est de découvrir un chemin bien différent des autres étoiles de sa constellation.

Célimène est en quête d’expériences de la vie.

« L’expérience est une lumière qui éclaire que soi-même. »

Une histoire qui nous rappelle les fondements du Tao.

Sandra vient tout juste de sortir une pièce de théâtre, qu’elle mettra en scène au cours de l’année. Si vous êtes intéressés pour figurer dans sa pièce de théâtre, n’hésitez pas à lui envoyer un message sur Sandra Dumeix via facebook.

Voici un petit extrait, pour vous mettre en bouche. Le titre s’annonce déjà prometteur : « D’un profond oubli, s’estompent l’ombre et la lumière ! »

« Des artistes, des politiciens, des êtres qui se disent spirituels, un couple, des religieux … prennent leur déjeuner au restaurant. À chaque table, une discussion est en cours, lorsqu’une coupure d’électricité vient perturber l’ambiance et plonger chacun dans un mutisme profond et génère l’arrêt du souffle individuel. Les gestes et les dires s’échappent, laissant place à une réalité hors de préceptes idéologiques. »

Le lien amazon 

 

Sandra propose également l’écriture de chansons et finalise actuellement son premier album alliant poèmes et rythmiques de percussion avec le grand batteur Calvin Welch qui nous vient du Michigan.

Un aperçu en live des studios d’enregistrements de Sydney, c’est par ici !

 

Sandra Dumeix.

***

Merci Sandra pour ce partage !

 

Flavien M.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *